Junior Imigrante, l’ARTiviste made in Nordeste

J’aime la photo, j’aime les portraits, j’aime le noir et blanc et j’aime le Brésil.

Alors obviously, le feed Instagram de Junior Imigrante a attiré mon attention.

Dans un contexte où il est devenu plus simple d’avoir un shot de vaccin qu’un shot d’art en galerie ou musée, depuis 2020, je me suis rabattue sur les réseaux sociaux pour avoir accès à ce qui élève l’âme. Lorsque je suis tombée sur ces clichés de tous les endroits de São Paulo que j’ai moi-même fréquenté et que je reconnaissais à travers l’objectif de Junior, j’ai eu envie d’en savoir plus sur lui.

Né à Paraíba, Junior Imigrante a fait comme beaucoup de Nordestinos*, à savoir aller et venir entre le Nordeste du Brésil et São Paulo, d’où son pseudonyme « Imigrante ».

Cette notion de migration, il l’a longuement évoqué au cours de notre conversation. La discrimination salariale subie par les Nordestinos à leur arrivée à São Paulo, le fait de se faire immédiatement identifier en raison de son type physique moins « européen » et de l’accent qui sonne différemment…

Junior m’a rappelé cette réalité qui m’avait sautée aux yeux au cours de mon expérience dans la banlieue de São Paulo et qui a par ailleurs été l’une des principales thématiques de mes cinq cents pages de mémoire de Master.

Car ceux qui connaissent un peu le Brésil le savent; São Paulo, c’est un peu le centre de gravité du Brésil et les contrastes de l’état-continent étant ce qu’ils sont, ils font de beaucoup de brésiliens paulistanos* d’adoption, des immigrés dans leur propre pays. D’ailleurs, Junior l’a clairement dit: « Quand j’arrivais à des événements à São Paulo et qu’on me présentait en disant que je venais de la Paraíba, les gens tombaient des nues, comme si la Paraíba ne faisait même pas partie du Brésil ».

São Paulo est aussi un bon condensé du fossé socio-économique que l’on trouve désormais un peu de partout dans le monde. Il s’agit de l’un des aspects que le photographe aime mettre en exergue à travers ses clichés. Pour lui, la photo est importante et ce, dans toutes les luttes sociales. Il déclare d’ailleurs l’exploiter plus à des fins journalistiques et politiques qu’esthétique. « Le portrait a le pouvoir de dénoncer, de faire redescendre les gens sur terre et de leur faire voir ce qu’à force, ils ne voient plus ».

Altruiste et empathique, Junior a participé à des maraudes dans la métropole « J’ai toujours accordé beaucoup d’importance aux gens de la rue ». C’est d’ailleurs à ce moment-là qu’il s’est mis à photographier des portraits, pour donner de la visibilité aux laissés pour comptes car « qui n’est pas vu n’est pas souvenu ». Quant à son choix du noir et blanc ? « Je pense souvent en noir et blanc. Le noir et blanc fait presque instantanément du cliché un souvenir, quelque chose d’intemporel ». Il reprend également Sebastião Salgado qui disait que l’absence de couleur octroie la liberté d’imaginer la couleur du sujet photographié, d’être moins parasité par la couleur et d’accorder pus d’importance aux détails.

C’est par ailleurs ce noir et blanc en portrait qui lui a valu de remporter un concours international de photographie organisé par la Russie en 2019. « Je n’ai jamais aimé la compétition, l’idée de faire perdre quelqu’un », me dit-il. « Surtout pour l’art, qui est très personnel et subjectif ». C’est pourtant grâce à ce prix et à la communication qui en a été faite – notamment via les réseaux sociaux – que l’artiste a commencé à gagner en visibilité.

Engagé en faveur des minorité, son travail regroupe également des clichés de tribus Guaraní.

*Nordestinos: personnes originaires du Nord-Est du Brésil

*Paulistanos: personnes nées à São Paulo capitale. Ne pas confondre avec paulistas, qui désigne les personnes nées dans l’état fédéral de São Paulo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :