Le secret du Kinder Bueno

J’ai percé le mystère de la crème noisette du Kinder Bueno.

Vous savez, cette crème qui se trouve à l’intérieur de la gaufrette et qui fait que c’est uniquement pour elle qu’on achète cette douceur (on est bien d’accord que la gaufrette n’a absolument aucun intérêt🤷‍).

Je l’ai déniché à Istanbul, chez Kahve Dünyasι, qui est à peu près l’équivalent du Paul turc.

Un soir, après m’être enfilée une fondue fruit-chocolat avec les copines, le monsieur qui nous a encaissé a jugé bon de nous faire découvrir leur Fιndιk Kremasι (=crème de noisettes), au cas où la fondue au chocolat à elle seule n’ai malheureusement pas suffit à nous filer du diabète.

Il a dégainé des cuillères en plastoc pour chacune d’entre nous, il les a fourrées dans le pot pour les ressortir transformées en mini barbapapas, puis nous a fait goûter l’élixir à cellulite.

Gros jackpot pour la fille qui décortique toujours son Kinder comme une enfant (=moi) de façon à garder la crème (=le meilleur) pour la fin. En effet, l’attentat calorique a exactement le même goût que la crème du Kinder Bueno, à la différence que celui-là, on peut le manger à la petite cuillère.

A vrai dire, on a aussi l’option de la tartiner en garniture sur des gâteaux mais bon…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s