Mes petites astuces pour lire plus.

Lire plus, toute une organisation pour la professionnelle de la procrastination et du plaisir immédiat que je suis. Après avoir testé bien des méthodes, je partage avec vous les quelques astuces qui ont fonctionné pour moi. Bonne lecture 😉

 

Gardez votre pile à lire à porter de main.

L’idée est de réduire au maximum le nombre de pas entre l’endroit où vous lisez et la fameuse pile à lire. Et oui ! Dans le monde de la flemme, tout est optimisé ! Comme je suis de ces personnes qui lisent dans le lit, je garde ma pile dans ma table de nuit et je pioche dedans avant de m’endormir. Si vous êtes plutôt fauteuil du salon, rien n’empêche de la garder sur la table basse. Le must c’est d’avoir juste à tendre le bras !

Éteignez votre téléphone

Le téléphone en mode avion ou complètement éteint pour le temps de la lecture… Le monde peut bien se passer de moi pour 40 minutes ,n’est-ce pas ?

Ne vous imposez pas de lecture !

Le classique « qu’il faut avoir lu » ou le dernier roman à la mode qu’on veut avoir terminé avant d’entamer cet autre livre qui nous plaît, mais que l’on a plus touché depuis des semaines… C’est le conseil d’un prof de fac qui m’avait sorti de ce biais : apprenez à parler de livre que vous n’avez pas lu et lisez ce qui vous plaît.

Chiner, récupérer, échanger, lire…

L’achat de livres neufs n’est pas compatible avec tout les budgets. Heureusement il y a les brocantes, vide-greniers et autres bric-à-bracs pour trouver des livres à très bas prix. Cette année, je suis tombée amoureuse du concept des boites à livre, ces sortes de placards en pleine ville où chacun peut poser et prendre des livres à sa guise. J’ai même fait quelques belles trouvailles dans celle de mon tout petit village français.

N’en faites pas un challenge !

«  Challenge 100 page par jours », « challenge 5 livres pas mois »… Selon moi, ces challenges peuvent être stimulant pour de lecteurs rapides et rodés, mais pour la plupart des gens, ils sont surtout démotivants car difficiles à tenir. La littérature n’est pas un sport, l’enjeu n’est pas dans la rapport quantité/résultat, mais dans le plaisir de lire, et dans la perception personnelle du texte.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s